Qui sommes-nous

Prolongement historique de l’Orphelinat catholique de Montréal 1832, la Fondation Villa Notre-Dame-de-Grâce est considérée comme l’une des plus anciennes institutions philanthropiques et laïques de Montréal. Créée en 1992 en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes et continuée en 2015 en vertu de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif, elle assure la continuité de l’œuvre de l’Orphelinat.

La Fondation Villa Notre-Dame-de-Grâce

Un organisme de charité dont la gestion, dépourvue de toute charge salariale, est assurée par des administrateurs bénévoles, regroupant des expertises et expériences diversifiées. Quelques-uns font partie du conseil d’administration depuis plus de 30 ans. La Fondation est reconnue comme un organisme de bienfaisance au sens de la Loi de l’impôt sur le revenu. Ses actifs proviennent de dons privés et d’investissements immobiliers.

Historique*

En 1832, l’épidémie de choléra asiatique laisse sur son passage des milliers de morts et d’orphelins à Montréal. La Société des Dames de charité, créée en 1827 par Madame Gabriel Cotté (née Angélique Blondeau) âgée de 72 ans, devient peu à peu les Dames de l’Asile des orphelins catholiques romains et est désignée sous le nom d’Orphelinat catholique de Montréal. La Société se concentre dès lors autour d’une seule œuvre : la protection des enfants. Dès juillet 1832, une quarantaine d’orphelins, âgés de 2 à 10 ans, sont accueillis à l’Asile. Ils sont logés, nourris et vêtus aux frais de la Société.

1969/1971 – Transformation de l’Orphelinat catholique de Montréal, demande du Ministère des Affaires Sociales : projet pilote intercommunautaire pour la rééducation d’adolescentes âgées de 13 à 16 ans. Adoption de la Loi sur les services de santé et services sociaux qui régit dorénavant les orphelinats qui deviennent des corporations, des centres d’accueil. Inauguration de la Villa Notre-de-Grâce sous le haut patronage de l’Honorable Ministre des Affaires Sociales, Claude Castonguay.

1999 – Fusion de la Corporation Villa Notre-Dame-de-Grâce avec les Centres jeunesse de Montréal

2003 – Les Centres jeunesse de Montréal (Gouvernement du Québec) deviennent propriétaires de la bâtisse sise au 4434 boul. Décarie, Notre-Dame-de-Grâce

L'orphelinat

  • Société des dames de charité (1827)
  • Les dames de l’Asile de Montréal pour les orphelins catholiques romains (1841 – 1ère charte)
  • Orphelinat catholique de Montréal (1916 – changement de nom)
  • La Corporation Villa Notre-de-Grâce (1971)
  • Villa Notre-Dame-de-Grâce (1999 – Fusion de la Corporation Villa Notre-Dame-de-Grâce avec les Centres jeunesse de Montréal)
  • Centre Jeunesse Bureau Décarie (Actuel)

En 1918, par un don posthume, le Dr. Emmanuel Persillier Lachapelle a doté l’Orphelinat catholique de Montréal d’armoiries, délicates, sobres et belles, ornées du blason « Par Foy et Charité », « D’azur, au Pélican d’argent avec sa piété de gueules, surmonté d’une croix latine d’argent » 

L’Orphelinat est l’œuvre de femmes énergiques et indépendantes, d’abord celle d’Angélique Cotté et de ses amies, puis de leurs familles et connaissances. Seules des femmes, laïques ou religieuses, ont siégé aux postes de présidente, trésorière et secrétaire de la Société ainsi qu’aux postes de direction jusqu’à sa transformation en 1969 et l’inauguration de la Villa Notre-Dame-de-Grâce en 1970. Ce n’est qu’en 1866 qu’apparut le premier comité de conseillers financiers et légaux composé de Messieurs Laframboise et Larocque, représentants et héritiers de Madame Jules Quesnel, fille d’Angélique Cotté.

La 1ère charte de la Société (1841) permit à la corporation (dont les membres sont exclusivement des femmes) de posséder des propriétés n’excédant pas la valeur annuelle de 5 000 $, aux directrices de nommer les employés et les officiers de la corporation, et à une femme mariée d’agir comme membre de la Corporation sans y être autorisée par son mari. Rappelons-nous que le droit de vote ne fut accordé aux femmes du Québec qu’en 1940.

1832 – Maison des Récollets (angle rues Sainte-Hélène et des Récollets) : 1ère maison officielle de l’Orphelinat catholique de Montréal, obtenue du Séminaire de Saint-Sulpice

1875 – Inauguration de l’Asile des Orphelins, 2e maison de l’Orphelinat catholique de Montréal (1135, rue Sainte-Catherine)

1916 – Inauguration de l’immeuble sis au 4434 boulevard Décarie, à Notre-Dame-de-Grâce, 3e maison officielle

1982 – Acquisition d’un immeuble sis au 6965 Terrasse Sagamo pour y loger une famille d’accueil. Location de l’immeuble par les Centres jeunesse de Montréal en 1988

1990 – Acquisition de bâtisses sur la rue Lajeunesse pour fournir au Centre Rosalie Jetté un lieu pour aider des adolescentes enceintes ou jeunes mères désireuses de poursuivre leurs études au secondaire dans des conditions adaptées à leurs besoins

2003 – Ventes de terrains jouxtant l’immeuble sis au 4434 boul. Décarie, Notre-Dame-de-Grâce

2016 – Vente des immeubles rue Lajeunesse

2020 – Vente de l’immeuble Terrasse Sagamo aux Centres Jeunesse de Montréal

Mme Laframboise (née Marie-Josette Adhémar) (1832 – 1841)

Mme Jean-Baptiste Chalifoux – 1ère directrice (1841 – 1852)

Mlle Eulalie Petit (1852 – 1869)

Mlles Elmire et Delphine Morin (1869 – 1889)

Les Révérendes Sœurs Grises (1889 – 1970)

Après 1970, sous la direction du gouvernement

Première campagne de souscription (août à septembre 1832) – revenus approximatifs de 1 500 $. Parmi la centaine de donateurs: le Séminaire de Montréal, la Banque de Montréal, les Dames de la Congrégation, la baronne de Longueuil, Mgr de Telmesse, E.-R. Fabre, Ludger Duvernay, Mme Alexis Laframboise, Mme Cotté, Mme Denis-Benjamin Viger, Mme Gamelin. Des souscriptions, bazars, concerts bénéfices, dons (en argent ou en terrains), legs ainsi que des subsides et autres subventions (annuelles ou permanentes) ont assuré la survie de l’Orphelinat jusqu’en 1970.

* L’Orphelinat catholique de Montréal (1832-1932)

Éditions Albert Lévesque, Montréal 1933, Marie-Claire Daveluy

(Édition du centenaire)

Oeuvre

Fidèle à la mission de l’Orphelinat catholique de Montréal, la Fondation vient d’abord en aide aux enfants ou adolescents ayant besoin de protection, plus particulièrement les enfants abandonnés, orphelins ou inadaptés mais aussi les jeunes délinquants, en améliorant leurs conditions de vie. Elle fournit à ces enfants et à leurs familles toutes formes de soutien, de services et de loisirs dont les programmes offerts ailleurs ne conviennent pas à leurs besoins, leur permettant d’actualiser leur potentiel et d’enrichir leur vie personnelle. Elle collabore également avec d’autres organismes ayant des objets similaires, en tout ou en partie, à ceux poursuivis par la Fondation.

Nous maintenons l'objectif d'aide aux enfants dans le besoin et ce depuis 1832.

Vos dons

Objets de la Fondation

Conditions de vie

Venir en aide aux enfants ou adolescents ayant besoin de protection, plus particulièrement les enfants abandonnés, orphelins ou inadaptés mais aussi les jeunes délinquants et promouvoir l'amélioration de leurs conditions de vie.

Hébergement

Mettre à la disposition de ces enfants un service d'hébergement temporaire, dénué de caractéristique institutionnelle, intégré au milieu environnant et dont l'aménagement rend possible la rencontre, le partage, l'écoute ou le retrait.

Soutien

Fournir à ces enfants et à leurs familles toutes formes de soutien, de services et de loisirs dont les programmes offerts ailleurs ne correspondent pas à leurs besoins, leur permettant d'actualiser leur potentiel et d'enrichir leur vie personnelle.

Collaboration

Collaborer avec d'autres organismes ayant des objectifs similaires, en tout ou en partie, à ceux poursuivis par la corporation et plus particulièrement la Villa Notre-Dame-de-Grâce.

Entraide

Aider tout autre organisme de charité enregistré ayant des objectifs similaires à ceux de la corporation.



Souscription publique

Faire toutes choses nécessaires à la poursuite de ses fins et sans restreindre la généralité de ce qui précède, ramasser de l'argent ou autres biens par voie de souscription publique ou de toute autre manière.

Total des dons octroyés par la Fondation

150 000$

2019 • 2020

200 000$

Objectif 2021 • 2022

Organismes financés par la Fondation 2020 • 2021

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Président
Avocat retraité
Vice-président
Conseiller financier
Secrétaire
Retraitée des Centres Jeunesse
Trésorière
Directrice Technologies de l’Information Bitumar Inc.
Retraitée du Ministère des Affaires sociales, 20 ans directrice du Centre d’accueil Villa Notre-Dame-de-Grâce
administrateur
Retraitée des Centres Jeunesse
administrateur
Retraitée des Centres jeunesse
administrateur
Associé, Groupe HD Immobilier
administrateur
Directrice d’école retraitée